Retour sur la Séquence d’Intelligence Collective de Juin et Juillet 2020

Charlotte Bazire

Une grande séquence d’intelligence collective s’est déroulée au sein du Mouvement Sol entre mi-juin et mi-juillet 2020. Au total, plus de quarante personnes ont participé aux quatre visioconférences préparatoires et une trentaine de participant.es étaient présent.es lors des deux demi-journées d’ateliers qui ont suivi.


Cette importante mobilisation collective a permis de répondre avec succès aux trois objectifs de cette séquence :
1) Nous ré-accorder sur la vision que porte notre Mouvement
2) Repréciser les fonctions du Mouvement Sol

Quelle vision portée par le Mouvement Sol ?

Le Mouvement Sol souhaite concourir à l’avènement d’une société plus écologique, démocratique et solidaire. Pour ce faire, il concentre ses actions et réflexions sur les questions liées à la richesse, la finance, la fiscalité, l’économie, la comptabilité… toutes liées à la question monétaire.


Le Mouvement Sol fédère aujourd’hui une trentaine de monnaies locales citoyennes et une poignée d’alternatives monétaires d’autres formes. La pluralité monétaire lui semble être une force au service d’une société résiliente.


Convaincu de l’importance de l’échelon local, il promeut une Transition ascendante, partant de citoyennes et citoyens entrant en coopération avec les acteurs de leur territoire désireux d’avancer dans la même direction.


Cependant, si cet ancrage territorial constitue le fondement d’une société résiliente, il est important de garder à l’esprit les enjeux “macro”, niveau auquel les décisions sont structurantes pour nos sociétés [1].


Ainsi, le Mouvement Sol se veut être un laboratoire d’expérimentations monétaires, au premier rang desquelles les monnaies locales citoyennes. Il est le lieu d’un enrichissement continu et réciproque entre réflexion et action, entre local et global.

[1] Exemple : l’impact de l’orientation des 750 milliards d’euros débloqués par la BCE suite à la crise sanitaire

Le rôle du Mouvement Sol

La richesse des échanges a permis de faire émerger les envies, besoins, capacités de nos membres, et par conséquent leurs attentes à l’égard du Mouvement. Voici les fonctions principales attendues de notre Mouvement :
Représenter les MLC auprès des acteurs nationaux (Institutionnels, ESS, Transition,…)
Communiquer sur les MLC et les enjeux qu’elles soulèvent
Accompagner le changement d’échelle des MLC
Favoriser la mutualisation et le partage de connaissances entre MLC
Favoriser l’essaimage, au sein du plus grand nombre de MLC, de divers dispositifs d’ancrage territorial [2]
Coordonner l’écosystème des monnaies locales (vision « macro » de leur développement, mise en lien des acteurs, etc.)
Assurer le lien avec les porteurs d’autres alternatives monétaires démocratiques
Encourager la réflexion et les expérimentations monétaires, au sein et en dehors des MLC
De plus, il est précisé que le Mouvement Sol doit accompagner :
– La montée en compétence des collectifs citoyens, en partenariat avec l’Institut des Monnaies Locales
– La diffusion d’outils numériques (de travail collaboratif, de gestion associative, de paiement dématérialisé), en partenariat avec les acteurs compétents

[2] Les dispositifs d’ancrage territorial sont les projets ou mécanismes développés par les associations de monnaies locales afin de s’articuler à d’autres projets ou acteurs de leur territoire. Exemples : Abondement d’allocations sociales en MLC, Dispositif “3% asso” reversant 3%